La féminisation des métiers dans l'industrie aéronautique

Publié le 24 mai 2019

A quelques semaines de notre grand rendez-vous "La passion à portée d'elles", le 20 juin, au Salon International de l'Aéronautique et de l'Espace du Bourget, nous vous proposons un état des lieux sur la place des femmes dans l'industrie aéronautique, en nette progression, grâce notamment à l'engagement des entreprises pour plus de mixité dans leurs effectifs.

La féminisation des métiers dans l'industrie aéronautique avec Elles Bougent au salon du Bourget

Elles sont ingénieures ou mécaniciennes, travaillent dans la maintenance aéronautique ou l'informatique. La part des femmes dans l'industrie aéronautique a progressé en 10 ans, passant de 18% à 23% entre 2007 et 2017, selon les chiffres du GIFAS, le Groupement des Industries Françaises Aéronautiques et Spatiales.

Une présence en forte hausse, notamment chez les ingénieures :

  • Cadres et ingénieures : de 18% en 2007 à 23% en 2017
  • Ouvrières : de 9% à 16 %
  • Employées : de 63% à 62%
  • Techniciennes et agents de maîtrise : de 16% à 14%

L'aéronautique, un secteur avec de belles perspectives d'emploi

L'aéronautique est un secteur d'activité qui se porte bien, avec de belles perspectives d'emploi. 2018 a été une « bonne année », a ainsi déclaré Eric Trappier, le Président du GIFAS, dans Challenges. L'industrie aéronautique a réalisé 15 000 recrutements en 2018 et en prévoit autant pour 2019. Alors qu'elle représente 53% du chiffre d'affaires européen, l'industrie spatiale française reste « leader en Europe ». Avec, en ligne de mire, le premier vol de la fusée Ariane 6 prévu en 2020.

>> "Etre femme et ingénieure dans l'aéronautique", le témoignage de Virginie, marraine Safran

Déconstruire les stéréotypes des métiers dans l'aéronautique

Déconstruire les stéréotypes dans les métiers de l'aéronautique avec Elles Bougent au Salon du BourgetLongtemps considéré comme un secteur réservé aux hommes, les métiers de l'aéronautique ont eux aussi beaucoup évolué ces dernières années, loin des clichés des pièces de machine trop lourdes à porter, pour les femmes comme pour les hommes. « L'image de la personne qui vient serrer les boulons sur les avions, ça n'existe plus ! », précise Cédric Nortier, Security System Engineer chez Safran Electronics & Defense et relais Elles Bougent.

Ou encore celui des pilotes et des hôtesses de l'air. « Il n'est pas nécessaire de savoir piloter pour travailler dans l'aéronautique, ni même d'être hôtesse de l'air, comme semblait le penser un jeune garçon que j'ai croisé lors d'une intervention en tant que marraine Elles Bougent, raconte Nathalie Dousset, Déléguée régionale Elles Bougent Midi-Pyrénées et Programme Quality Manager chez Airbus.

Un secteur à la pointe des nouvelles technologies

L'aéronautique, un secteur à la pointe des nouvelles technologies« La richesse des métiers offre de nombreuses opportunités aux hommes comme aux femmes. Il faut simplement oser postuler, arrêter de s'autocensurer et se dire pourquoi pas moi », poursuit Nathalie Dousset (Airbus). Un conseil repris par Cédric Nortier (Safran), qui encourage les jeunes filles à se lancer dans ses carrières passionnantes, à la pointe des nouvelles technologies : « On a besoin aujourd'hui de personnes très pointues pour piloter les robots, concevoir de nouvelles pièces, choisir les matériaux ».

Besoin de role models féminins pour les jeunes filles

C'est par le témoignage et la projection dans les métiers exercés par des femmes dans l'aéronautique, que des vocations pourront être créées auprès des plus jeunes. « Plus il y aura de femmes, plus il sera facile de les intégrer dans des équipes techniques. Elles y trouvent d'ailleurs toute leur place ! Les role models féminins sont également essentiels pour réussir à se projeter », rappelle Valérie Gobertiere, Responsable moyens industriels chantiers nord chez Air France et marraine Elles Bougent.

Lire les témoignages de nos marraines

Les entreprises s'engagent pour plus de mixité dans leurs effectifs

La passion à portée d'elles : 200 étudiantes et lycéennes invitées au salon du Bourget avec Elles Bougent le 20 juin 2019A l'approche de notre grand rendez-vous « La passion à portée d'Elles », sous le haut patronage du Ministère chargé des Transports et du Ministère de l'Economie et des Finances, le 20 juin, au Salon du Bourget, les entreprises partenaires de l'association Elles Bougent se mobilisent pour faire découvrir les métiers de l'aéronautique à 200 lycéennes et étudiantes. A l'image d'Airbus, AirFrance, mais aussi ArianeGroup, Dassault Aviation, Safran ou encore Thales, qui figurent parmi les 30 partenaires engagés sur cette action.

>> Inscrivez-vous pour participer à "La passion à portée d'Elles", le 20 juin, au Salon du Bourget

Visite des sites informatiques d'Air France par des lycéennes Elles Bougent

En mars dernier, dans le cadre de la Semaine de l'Industrie, une centaine de lycéennes de 1ère S ont été invitées pour échanger avec les marraines IT du groupe Air France, partenaire de l'association depuis 2017 et qui fait de la féminisation des métiers un axe fondamental de son développement. Au cours de cette journée, les jeunes filles ont ainsi pu découvrir leurs métiers et leurs parcours, sur trois sites informatiques en simultané (Paray-Vieille-Poste, Toulouse et Valbonne).

Retour sur la visite Air France

« J'ai la conviction que les entreprises qui s'engagent pour l'égalité femmes/hommes sont les entreprises les plus compétitives, les plus attractives et les plus innovantes », a lancé Anne-Marie Couderc, Présidente du Conseil d'Administration d'Air France et d'Air France-KLM, à l'occasion de la journée du 8 mars. « L'éducation des jeunes filles est la clé pour s'offrir la possibilité de choisir son avenir professionnel », a ajouté de son côté Anne Rigail, Directrice Générale d'Air France.

programme inédit « Pilots on Tour » avec EASYJET

Le Pilots on Tour d'easyJet, nouveau partenaire Elles Bougent 2019Nouveau partenaire 2019, easyJet vient de lancer un programme inédit « Pilots on Tour », à travers toute la France, dans le but d'inspirer les jeunes filles à oser la carrière de pilotes. La première intervention a lieu le 28 mai dans un collège parisien du 13ème arrondissement. A cette occasion, les marraines easyJet, pilotes ou commandantes de bord, viendront parler de leur métier et de leur quotidien devant près de 50 élèves de 3ème. Un échange informel et riche afin d'éclairer sur un métier qui fait souvent rêver, mais qui n'est pas toujours envisagé et même considéré comme inaccessible.

Le "Pilots on Tour" d'easyJet

Les atouts de la mixité dans les métiers de l'aéronautique

Les atouts de la mixité dans les métiers de l'aéronautique avec elles bougentCar la mixité, au sein des effectifs dans l'aéronautique, apporte une vraie valeur ajoutée au sein des équipes. « La diversité de genre au travail rend les collaborateurs plus optimistes et plus respectueux entre eux, créant ainsi une véritable synergie dans les équipes, qui deviennent alors plus performantes, plus innovantes », explique Nathalie Dousset d'Airbus.

« Les femmes se sentent alors plus en confiance et capables de faire évoluer leur carrière. Les échanges et le dialogue entre hommes et femmes favorisent la diversité des points de vue. La mixité influe aussi sur l'environnement de travail : aménagement des espaces de travail, convivialité, etc., sont revus, apportant ainsi une nouvelle qualité de vie au travail. »

Portraits de nos marraines et relais dans l'aéronautique

Pour aller plus loin, nous vous proposons de découvrir les métiers passionnants exercés par nos marraines et relais Elles Bougent de l'aéronautique cités ci-dessus.

Nathalie Dousset, Déléguée régionale Elles Bougent Midi-Pyrénées et Programme Quality Manager chez Airbus

Airbus, partenaire de l'association pour plus de mixité dans les métiers de l'aéronautique

« Je travaille sur le programme A350 d'Airbus au sein du département Qualité. Mon rôle est de manager différents projets techniques internationaux d'amélioration de la qualité de l'avion. Je travaille donc avec des fonctions Engineering, Manufacturing, Qualité, Achat, Finance, etc… Les objectifs communs de ces projets sont de réduire les couts de non-qualité et de s'orienter vers une qualité innovante de l'avion pour toujours plus de fiabilité au service de nos clients, les compagnies aériennes. »

Valérie Gobertiere, Responsable des moyens industriels chantiers nord chez Air France et marraine Elles Bougent :

Air France, partenaire de l'association pour plus de mixité dans les métiers de l'aéronautique

« J'ai la responsabilité d'une équipe, qui s'occupe des moyens industriels des chantiers avions de Roissy depuis l'acquisition, la mise à disposition, le suivi de la maintenance et la réforme. Je dois au quotidien piloter les investissements et la maintenance, que ce soit des moyens industriels ou des bâtiments nécessaires à l'entretien des avions. Je manage donc une équipe de 8 personnes et m'assure de la réalisation des budgets des activités ‘chantiers'.»

Safran, partenaire de l'association pour plus de mixité dans les métiers de l'aéronautique

Cédric Nortier, Security System Engineer chez Safran Electronics & Defense et relais Elles Bougent :

« Je suis architecte en cyber sécurité mon métier consiste à protéger les équipements et systèmes contre les actions malveillantes (Hacking, reverse engineering, protection des informations sensibles). »

En savoir plus sur les partenaires

GIFAS
Air France
Airbus
Safran

Réagissez à cette actualité !

Pour poster un commentaire, vous devez être identifié.