Elles Bougent pour le Ferroviaire

Publié le 24 mars 2017

Dans le cadre de la Semaine de l'Industrie, l'association Elles Bougent a fait découvrir à 100 lycéennes, collégiennes et étudiantes le secteur du ferroviaire et ses métiers passionnants. Retour sur les visites et la restitution des carnets de voyage, jeudi 23 mars, à la Maison de la RATP.

Elles bougent pour le ferroviaire dans le cadre de la semaine de l'industrie

Alstom, Ansaldo STS, la RATP et la SNCF, quatre entreprises partenaires de l'association Elles Bougent et leurs marraines, ont donné rendez-vous à 100 lycéennes, collégiennes et étudiantes de la région Ile-de-France pour leur partager leur expérience dans les métiers techniques et scientifiques du secteur du ferroviaire.

  • Alstom : simulateur de conduite de tram, visite virtuelle d'un Regiolis et Test Centre avec les lycéennes de l'établissement Edgar Quinet à Paris (75)
  • Ansaldo STS : visite des laboratoires systèmes CBTC et des laboratoires systèmes bord ERTMS avec les lycéennes de l'établissement René Cassin à Arpajon (91)
  • RATP : visite de l'atelier de maintenance des tramways et centre de commandement du T3b avec les lycéennes de l'établissement René Descartes de Champs sur Marne (77)
  • RATP : visite du chantier de pose de voie dans le cadre du prolongement de la Ligne 14 avec les lycéennes de l'établissement de La Tourelle à Sarcelles (95)
  • RATP  : visite du PCC (Poste de Commandes Centralisées) de la Ligne 14 et poste de signalisation de la Gare de Lyon avec les collégiennes et lycéennes de la cité scolaire Le Corbusier de Poissy (78)
  • SCNF : visite du centre opérationnel transilien de la Gare Saint-Lazare avec les collégiennes de l'établissement Elsa Triolet à Saint-Denis (93)
  • SNCF  : visite de la Gare du Nord et du Technicentre de Landy avec les élèves du Lycée Saint-Nicolas de Paris (75)

Retrouvez le détail des visites et la galerie photos de la journée "Elles Bougent pour les Ferroviaire" en bas de cette page.

Le ferroviaire, un secteur qui recrute des femmes

Elisabeth Borne, PDG de la RATP, lors de la journée du ferroviaireEn ouverture de la plénière, Elisabeth Borne, PDG de la RATP, a souligné « l'importance de mettre en valeur les métiers du ferroviaire auprès des jeunes filles et ce, le plus tôt possible au moment du choix de leur orientation. En effet, pour féminiser ces métiers, les initiatives comme celle de « Elles bougent » permettent aux femmes de découvrir des métiers trop souvent stéréotypés et de pouvoir
se projeter grâce aux témoignages de femmes ingénieures passionnées ».

« J'espère que cette journée vous aura permis de vous projeter vers les métiers du ferroviaire et des transports publics », a déclaré Elisabeth Borne devant l'assemblée, constituée de100 lycéennes, collégiennes et étudiantes de la région Ile-de-France.

Restitution des visites de la matinée

Le jury d'Elles Bougent pour le ferroviaire à la Maison de la RaTPTour à tour, les 7 équipes se sont succédées sur la scène de la Maison de la RATP pour restituer leur visite de la matinée, sous la forme d'un carnet de voyage. Certaines étaient très à l'aise dans leur prise de parole, et d'autres assez impressionnées par l'exercice. Mais toutes ont relevé le défi.

Le jury, composé de Catherine Woronoff-Argaud, Responsable Politiques Diversité et Mixité à la SNCF, Jean Agulhon, DRH de la RATP, Jean-Pierre Goepfert, VP RH France d'Alstom, Laure Michalet, Responsable Développement RH d'Ansaldo STS, Magali Charvériat, Chargée de communication et partenariats entreprises de l'ESTACA, et Mathilde Richard, Chargée de Développement Durable / RSE d'Alten, a longuement délibéré, tant les présentations étaient de bonne qualité.

Pas un mais deux carnets de voyage récompensés

Aussi, ce sont finalement deux équipes qui ont été récompensées par le jury d'Elles Bougent pour le Ferroviaire : les Cassin's Girls (visite Ansaldo STS) et les Tourelle Girls (visite RATP) !

Les lauréates d'Elles Bougent pour le ferroviaire, lors de la semaine de l'industrie

Bravo à toutes les participantes et un grand merci à l'ensemble des partenaires qui ont participé à la réussite de cette journée !

Verbatim

"Je tenais à vous remercier mille fois pour l'aide procurée et les événements utiles, innovants et informatifs organisés par l'association Elles bougent ! J'ai trouvé un stage grâce à votre Forum ! Je ne sais pas si vous vous en rendez bien compte, mais vous changez des vies ! ! Une opportunité pour moi de développer une future carrière professionnelle dans le domaine du ferroviaire. Je remercie aussi les marraines Elles bougent pour ce qu'elle nous inspire : force, motivation et surtout garder la tête haute !", Yasmine, étudiante ECE Paris (Systèmes embarqués).

"Cette journée consacrée au ferroviaire m'a énormément plu ! En effet, étant actuellement étudiante en BAC +4 en école d'ingénieurs, je m'intéresse au domaine des transports, et plus particulièrement à l'automobile et l'aéronautique. Depuis cette journée exceptionnelle organisée par l'association Elles Bougent, le ferroviaire m'a beaucoup attirée alors que je ne m'y intéressais pas plus que ça auparavant. Je remercie infiniment toute l'équipe pour cet événement, qui me restera en tête encore longtemps !", Lydia, étudiante ECE Paris (Systèmes embarqués).

Dans les coulisses du Ferro

Revivez en images les coulisses de la journée "Elles Bougent pour le Ferroviaire" (hashtag #EBFerro sur les réseaux sociaux), avec les visites des sites de nos entreprises partenaires, les restitutions des carnets de voyage par les équipes de collégiennes, lycéennes et étudiantes, ainsi que la remise des prix, jeudi, à la Maison de la RATP.

Elles Bougent pour le Ferroviaire : le détail des visites

Centre opérationnel transilien de la Gare Saint-Lazare, SNCF

Dans la salle de crise, les collégiennes de l'établissement Elsa Triolet à Saint-Denis (93) a d'abord écouté les explications du fonctionnement des Circulations Ferroviaires. Que se passe-t-il en cas d'incidents ? Puis, elles ont découvert les métiers GTI (Gestionnaire Transports et Informations), qui consistent à gérer l'utilisation des moyens, réguler, mais aussi informer les voyageurs en cas d'incidents. Puis, en 3 groupes, elles ont visité la salle opérationnelle ouverte 24/24 et 7j/7 avec l'explication des différents métiers face aux multiples écrans.

Simulateur de conduite de tram, visite virtuelle d'un Regiolis et Test Centre, Alstom

La matinée a permis aux lycéennes de l'établissement Edgar Quinet à Paris (75) de découvrir comment s'effectuent les tests d'ouverture des portes de tramway, le simulateur de conduite 3D qui forme les conducteurs de tram et un nouveau système de toilettes à eau claire « comme à la maison ». Les développeurs du simulateur ont ensuite expliqué aux élèves les différentes étapes de conception du simulateur, principalement la modélisation, ainsi que la mise en interaction des éléments 3D.

Atelier de maintenance des tramways et centre de commandement du T3b, RATP

Accompagnées par Hélène Sandier et Emilie Thomas, deux marraines Elles Bougent, les élèves du Lycée René Descartes à Champs sur Marne (77) ont visité le chantier du site Ladoumègue. Le centre de commandement du T3b est une véritable petite tour de contrôle, car c'est ici que toutes les observations et contrôles aux abords des arrêts de la ligne sont effectués. C'est également l'endroit où de possibles incidents sont pris en charge. Enfin, les jeunes filles ont pu comprendre les conditions de maintenance d'un tramway. La fin de la visite a eu lieu sur le toit, couvert de panneaux solaires, et qui accueillera bientôt des ruches d'abeilles. Preuve que l'industrie et l'écologie peuvent aller de pair.

Gare du Nord et Technicentre de Landy, SNCF

La matinée a débuté par un petit déjeuner avec Linda Maisano, Directrice de l'Établissement d'Exploitation voyageurs de Paris Nord - ‎SNCF. Première femme à occuper ce poste, elle manage 500 personnes et la Gare du Nord est la première gare d'Europe en termes de fréquentation. Elle fait également partie des premières marraines de l'association, lors de sa création, il y a 10 ans. En tant que marraine, elle a expliqué son travail aux élèves de 1ère S du Lycée Saint Nicolas (6ème) et leur a prodigué de nombreux conseils, aux côtés d'une marraine-étudiante de l'ESTACA. Les lycéennes ont ensuite pu visiter la Gare du Nord et son poste de commande, véritable tour de contrôle de la gare. Puis, direction Saint-Denis, en RER, pour découvrir le Technicentre du Landy, où tous les trains de la gare du Nord - Thalys et Eurostar compris - sont entretenus et réparés.

PCC (Poste de Commandes Centralisées) de la Ligne 14 et poste de signalisation de la Gare de Lyon, RATP

Directrice de la Ligne 14, Mireille Majerczyk a présenté le Groupe RATP ainsi que l'historique de la 14, première ligne automatique de grande capacité du réseau et la seule à proposer un intervalle de 85 secondes entre 2 trains, le matin, en heure de pointe. Les élèves de la cité scolaire du Corbusier, à Poissy (78), ont ainsi pu apprendre comment les agents de la RATP surveillent et pilotent en temps réel l'ensemble des rames, qui circulent en simultané entre la gare de Paris Saint-Lazare et Olympiades. Claire, responsable de la maintenance et marraine Elles Bougent, a pris le relai en accompagnant les jeunes filles au poste de signalisation de la Gare de Lyon. Au cours de son intervention, cette ingénieure de formation a elle aussi insisté qu'il ne fallait pas avoir peur d'être une femme, même dans les métiers techniques.

L'association Elles Bougent remercie l'ensemble de ses partenaires entreprises, le conseil régional d'Ile-de-France et le conseil départemental de Seine-et-Marne.

Galerie photos

En savoir plus sur les partenaires

ESTACA
RATP
Ansaldo STS
ALTEN
ECE
SNCF
Alstom

Réagissez à cette actualité !

Pour réagir, vous devez être identifié.