Elles bougent pour la Défense avec la Marine nationale

Publié le 13 janvier 2020

Pour l'événement national Elles bougent pour la Défense – EBDEFENSE- qui s'est tenu du 3 au 12 décembre 2019, la Marine nationale s'est fortement mobilisée en ouvrant exceptionnellement certains de ses sites et bâtiments, déployant ainsi un total de 40 marraines pour venir à la rencontre d'un total de 400 collégiennes, lycéennes et étudiantes.

On embarque avec la Marine nationale

Pour les lycéennes et étudiantes participantes, Elles bougent pour la Défense était une chance à saisir pour profiter de visites exceptionnelles : celle du sémaphore du Cap Ferret à l'entrée du bassin d'Arcachon, celle de la BAN de Hyères (base d'aéronautique navale) et celle de la FDA Forbin (frégate de défense aérienne).

Le 3 décembre dernier, la Délégation régionale Elles bougent Aquitaine et le CIRFA Marine de Bordeaux ont accueilli 30 lycéennes de 2nde et Terminales de l'Ensemble scolaire Jeanne d'Arc St-Joseph de Remiremont et du lycée Montaigne de Bordeaux. Les élèves ont été accompagnées par 10 marraines pour visiter le sémaphore du Cap Ferret surveillant le littoral français depuis sa construction en 1898.

Un peu plus loin en région Provence-Alpes Côte d'Azur, 50 jeunes filles du lycée Cisson, du Campus Marie France et du lycée Perier de Marseille ont découvert la BAN de Hyères et rencontré le capitaine de vaisseau Yann Briand, la capitaine de corvette Lorélie, des techniciennes pilotes et mécaniciennes, contrôleuses aériennes et l'équipe du service météorologie de la Marine nationale.

L'après-midi l'émerveillement s'est poursuivi à l'arsenal de Toulon, en montant à bord de la frégate Forbin. Une visite aux côtés de la commissaire Julie, du second maître Bouchra et du commandant Grall qui leur ont transmis les valeurs de la Marine tout au long de la visite.

Une fois embarquées, la commissaire Julie qui accompagnait les lycéennes et étudiantes a expliqué son métier : une commissaire de frégate n'est pas une commissaire de police. Elle s'occupe de tous les aspects juridiques, la communication, les RH, la logistique de la frégate et elle est la conseillère spéciale du commandant du Forbin, le commandant Grall. Il a également pris la parole afin d'encourager les jeunes filles à rejoindre les rangs de la Marine : « On ne nait pas marin, on le devient ! Etre marin est à la portée de tout le monde !».

La visite du Forbin a été très complète : la plateforme d'atterrissage des hélicoptères, du hangar qui sert aussi d'atelier pour les hélicoptères, du radar, des chambres (postes), des carrés officiers où l'on prend les repas. Elles ont également pu visiter la passerelle, où s'effectue la navigation sous les ordres de l'officier de quart. Enfin le « central opérations » où se prévoient et se déroulent toutes les opérations militaires.

p_20191203_162927_vhdr_auto.medium.jpg

Ces visites immersives de la passerelle en passant par le central opérations, ont permis de se projeter sur les missions de ces femmes, techniciennes, pilotes ou encore ingénieures qui se sont engagées au sein de la Marine nationale.

Une représentation des femmes marins partout en France

Les marraines de la Marine nationale ont également répondu à l'appel dans les autres régions afin que les jeunes filles aient un échantillon représentatif des activités de la Marine et comprennent le travail des équipes.

En Lorraine sur le Campus John Cockerill, 2 marraines, respectivement aux grades d'Aspirante et Enseigne de vaisseau, ont témoigné de leur parcours et leur quotidien au sein de la Marine auprès de 160 jeunes filles des lycées de la Communication et Cormontaigne de Metz, le lycée Callot de Vandoeuvre, les lycées Chopin et Loritz de Nancy, le lycée Kastler de Stenay, le lycée Vogt de Commercy et le lycée Margueritte de Verdun, ainsi que de 20 étudiantes des écoles d'ingénieurs Polytech Nancy, ENSGSI et le CESI.

dsc_0266.zoom.jpg

dsc_0317.zoom.jpg

En Midi-Pyrénées, l'ENAC a reçu une assemblée rassemblant 13 partenaires, entreprises et institutions, avec la présence de Mme Poueyto, Députée et Membre de la Commission de la Défense Nationale et des Forces Armées. 130 collégiennes, lycéennes et étudiantes réunies ont pu bénéficier de cette plénière impressionnante.

Parmi les professionnelles venues présenter leurs parcours ainsi que des projets autour de la Défense nationale, se sont illustrées 16 jeunes femmes militaires du CIRFA Toulouse mais également des écoles de la marine à Toulouse -contrôleuses aériennes et météorologiste-océanographe de différents grades (Enseigne de vaisseau, Aspirante, Premier maître, Second maître, Quartier-Maître de 2e classe, Matelot seconde classe).

elles-bougent-enac-2019_022.zoom.jpg

Enfin deux relais de la Marine nationale ont accepté de répondre aux questions d'Elles bougent pour qu'un portrait de chacune d'entre elles soit disponible pour inspirer toutes les jeunes filles parcourant notre site Internet :

Portrait du Premier maître Céline, de la région Rhône-Alpes

Portrait du Second maître Bouchra, de la région PACA

Un immense merci à la Marine nationale pour cette forte présence lors de notre événement Elles bougent pour la Défense.

Galerie photos

En savoir plus sur les partenaires

Marine nationale
Elles bougent

Réagissez à cette actualité !

Pour poster un commentaire, vous devez être identifié.