Mobilité@Vedecom, les étudiantes à la découverte des voitures autonomes

Publié le 21 avril 2019

Retour sur la journée Mobilité@Vedecom. Comment circulerons-nous demain ? Navette sans chauffeur, voiture autonome, route électrique... La mobilité du futur s'invente chez VEDECOM, sur le plateau de Satory, à Versailles. 8 étudiantes ont eu l'opportunité de découvrir les recherches de cet Institut, le 11 avril dernier.

Des étudiantes Elles Bougent devant la navette autonome de Vedecom à Versailles Satory

L'Institut pour la Transition Energétique développe sur ces 7 000m2 du mobiLAB, 3 Programmes de recherche (Electrification des véhicules, Délégation de conduite et connectivité, Mobilité et énergie partagées) et 1 Programme de Formation et diffusion des savoirs.

8 étudiantes de l'ESEO, l'Estaca, l'Université de Technologie de Troyes et aussi de l'Université Pierre et Marie Curie, ont été invitées à rencontrer les chercheurs et chercheuses de VEDECOM lors de leur grande journée portes ouvertes Mobilité@Vedecom.

Découverte de la voiture autonome

La visite du site a commencé par un quiz sur les véhicules autonomes et les différents types de niveau d'autonomie de la voiture : de 1 à 5.

Quels seront les usages des conducteurs d'une voiture totalement autonome en niveau 5 ? Pourront-ils lire ou consulter leurs emails ? Nous ne le savons pas encore !

Vous aussi testez vos connaissances et faites le quiz pour suivre les modules de formation en ligne, c'est par ici.

Le véhicule autonome de Vedecom

Puis place aux travaux de recherche !

En effet, les étudiantes ont eu l'occasion d'échanger avec les chercheurs et chercheuses du site autour de la mobilité de demain avec les présentations :
  • D'un challenge étudiant.e.s /ingénieur.e.s sur le véhicule autonome : cela a donné des idées aux étudiantes de l'ESEO pour l'an prochain 😉

  • D'un simulateur énergétique de l'habitacle, une recherche en partenariat avec Faurecia, PSA, Renault et Valeo.

  • D'un générateur d'images par l'intelligence artificielle pour la détection d'obstacles, la classification des scènes routières...

  • De Moove, un projet où les chercheurs ont roulé 900 000 kms sur toutes les routes de France et d'Europe pour analyser les différents environnements et notamment les comportements à risques des voitures. Ceci dans le but d'avoir un maximum de données et d'algorithmes pour configurer les voitures de demain et leurs capteurs.

Flavie, nouvelle marraine Vedecom, a exposé les principes de sa thèse de recherche sur la confiance des êtres humains face aux voitures autonomes et l'interaction entre ces véhicules et les piétons. Les étudiantes ont été conviées à participer à la recherche en inscrivant sur un bout de papier un mot décrivant ces véhicules.

Visite de Vedecom avec la voiture autonome

La visite s'est terminée par la pratique

Les étudiantes ont eu l'opportunité de monter dans les 2 navettes autonomes du campus. Ces navettes, qui fonctionnent à batteries, sont amenées à être démocratisées dans les lieux touristiques de type aéroports, parcs d'attraction... et sont aujourd'hui en service de 8h à 19h et empruntées par une cinquantaine de personnes chaque jour.

Remerciements

  • Merci à VEDECOM pour la visite et aux chercheuses et chercheurs pour leur présentation de recherches.
  • Merci aux étudiantes issues de l'ESEO, l'Estaca, l'Université de Technologie de Troyes et l'Université Pierre et Marie Curie, et merci aux accompagnatrices ESEO.

Galerie photos

En savoir plus sur le partenaire

VEDECOM

Réagissez à cette actualité !

Pour poster un commentaire, vous devez être identifié.