ESTACA

Présentation de l'ESTACA

École d'ingénieurs pour les secteurs automobile, aéronautique, ferroviaire et spatial, l'ESTACA a été fondée en 1925. Établissement d'enseignement supérieur privé, reconnu par l'État, l'école est placée sous le régime d'une association sans but lucratif régie par la loi de 1901.

Elle est membre de la Conférence des Grandes Écoles et son diplôme est reconnu par la Commission des Titres d'Ingénieurs. Installée à Levallois Perret (à 200 m de Paris), l'ESTACA a ouvert en septembre 2003 un campus à Laval en Mayenne. Cette école s'adresse en priorité aux bacheliers S et  STI (uniquement à Laval) qui suivent une préparation intégrée déjà orientée vers les sciences de l'ingénieur et les secteurs aéronautique et automobile.

Désormais, l'admission se fait par le concours Avenir. Des admissions parallèles sont possibles pour des étudiants issus de classes préparatoires extérieures ou de l'université qui peuvent entrer directement en 2ème, 3ème ou 4ème année selon leur niveau, le recrutement se fait alors sur dossier.

Emploi

Salaire moyen d'embauche des jeunes diplômés :  36 400€ (en France et à l'Etranger, primes incluses). Selon la dernière enquête réalisée, 79% de la promotion 2010 a trouvé un emploi dans les deux mois qui ont suivi l'obtention du diplôme.

Secteurs

Les principaux employeurs d'ingénieurs ESTACA toutes promotions confondues : EADS, DASSAULT, PSA PEUGEOT CITROËN, RENAULT, SAFRAN, AIR France, ALTRAN, THALES, BOSCH, VALEO.

  • Automobile 21%
  • Aéronautique 32%
  • Spatial 3%
  • Transports guidés 6%
  • Autres transports dont naval 13%
  • Sociétés de Conseil et Bureau d'Etudes 13%
  • Energie 2%
  • Autre secteurs industriels 2%
  • Autres 8%

Pourquoi « Elles bougent » ?

Les entreprises avec lesquelles l'ESTACA collabore ont fait part de leur souhait de recruter davantage de femmes pour favoriser la diversité des approches dans leurs équipes d'ingénieurs. Or les jeunes filles sont encore trop peu nombreuses à rejoindre nos écoles. A l'ESTACA, les filles représentent 9% seulement des effectifs parmi les élèves. Pour inverser cette tendance et répondre aux besoins de candidatures féminines, il fallait inventer un moyen efficace d'informer et de faire rêver les lycéennes et étudiantes qui connaissent souvent mal les métiers vers lesquels conduisent les études d'ingénieurs.

À travers l'association « Elles bougent », nous souhaitons créer des liens privilégiés entre les lycéennes et les ingénieures en poste dans les entreprises du secteur des transports ou les étudiantes engagées dans une formation ingénieur. A travers les témoignages des plus anciennes, nous espérons que les plus jeunes pourront prendre conscience de la place qu'elle peuvent occuper dans la conception ou la production des véhicules de demain.


Site web

www.estaca.fr




Fiche mise à jour le 5 juillet 2016