Témoignages de marraines Elles Bougent par des étudiant.e.s de Centrale Lyon

Publié le 13 novembre 2018

Dans le cadre de leur projet d'études, des étudiant.e.s de l'Ecole Centrale Lyon ont interviewé une dizaine de marraines Elles Bougent de la région Rhône-Alpes sur leurs métiers, leurs formations, leur goût pour les sciences. Découvrez leurs témoignages en vidéo !

Témoignages de marraines Elles Bougent par des étudiant.e.s de l'Ecole Centrale Lyon

Parmi ces marraines, Audrey Barme, ingénieure validation chez Alstom Transport, a expliqué d'où lui est venu sa passion pour les études scientifiques : « Très vite, j'ai voulu faire de la physique, après c'est devenu plus technique. J'ai une grande sœur qui a fait des sciences aussi, je la considère comme un modèle pour moi. Par contre, dans ma famille, j'ai des parents qui n'étaient pas du tout dans le domaine scientifique, donc c'était vraiment par envie, une ambition personnelle. Faire de la technique, c'est super intéressant, on ne s'ennuie jamais ! On a toujours des défis techniques auxquels il faut aboutir à un résultat ».

Sylvaine Maurau (EDF) : « On a besoin de de mixité »

Vidéo messages de marraines Elles Bougent Rhône-AlpesDe son côté, Sylvaine Maurau, qui travaille à la direction des projets de déconstruction des centrales nucléaires chez EDF, raconte ses débuts professionnels : « Quand je suis arrivée dans le monde du travail, j'étais souvent la seule femme en réunion, la plus jeune, la plus petite, mais pas forcément celle qui parlait le moins. Aujourd'hui, quand je suis en réunion, il y a très souvent autant de femmes que d'hommes. On a besoin de plus de mixité, au sens homme/femme, avec des caractères différents. Des gens qui vont être plus à l'aise à l'écrit ou à l'oral, et pouvoir valoriser toutes ces compétences ».

>> Lire plus de témoignages de marraines

Les messages des marraines aux jeunes filles

Toutes ont tenu à adresser un message aux collégiennes et lycéennes, qui hésiteraient à s'engager dans la voie scientifique, à l'image d'Elise Landreau, en poste chez Moody‘s depuis 7 ans et demi : « La première clé, c'est de ne jamais se poser de questions et de faire en fonction de ce que l'on aime ».

Ou comme Maria Patricia Barrezueta d'Alstom Transport, qui a fait des études d'ingénieure en électronique au Venezuela : « Il ne faut pas avoir peur des métiers scientifiques. On a besoin de femmes dans l'industrie, qui était il y a quelques années catégorisée comme masculine, parce qu'on apporte beaucoup ».

Découvrez Leurs témoignages en vidéo

>> Retrouvez d'autres témoignages de marraines Elles Bougent dans notre vidéothèque

Un grand bravo à Bandine, Laura, Xavier, Pauline, Axel et Romain de l'Ecole Centrale Lyon pour cette vidéo !

Télécharger le rapport d'études

Une initiative de la délégation Elles Bougent Rhône-Alpes, menée par Mériam Chèbre, qui se poursuit cette année avec une nouvelle équipe étudiante de l'ECL pour étudier la question du sexisme dans les laboratoires de recherche publics (Collège Hautes Etudes Lyon Sciences, CHELS) et privés (partenaires Elles bougent rhône-alpins).

En savoir plus sur les partenaires

Total
EDF
Moody's
Alstom
ECL
Schneider Electric