Renforcer la mixité et l’égalité professionnelle dans le secteur de l’automobile

Publié le 18 septembre 2018

A l'approche du premier grand rendez-vous de la rentrée d'Elles Bougent au Mondial de l'Auto, le 4 octobre prochain, retour sur le rapport du Sénat de 2016 consacré aux femmes et l'automobile. Un rapport auquel Elles Bougent avait contribué.

Renforcer la mixité et l'égalité professionnelle dans le secteur de l'automobile

« Les femmes et l'automobile : un enjeu de lutte contre la précarité, d'orientation professionnelle et de déconstruction des stéréotypes », tel était le titre du rapport publié en 2016 par la délégation aux droits des femmes et à l'égalité des chances entre les hommes et les femmes du Sénat et pour lequel l'association Elles Bougent a été auditionnée.

Les recommandations de ce rapport s'inspirent notamment des 5 propositions d'Elles Bougent en faveur d'une orientation moins stéréotypée et insistent sur l'importance d'informer les collégiennes et les lycéennes sur les opportunités qu'offre ce secteur en manque de talents féminins.

Elles Bougent Connected to Mobility, le 4 octobre au Mondial de l'Auto

Elles Bougent Connected to mobility 2018 au Mondial de l'AutoAinsi, le 4 octobre, à l'occasion de notre grand événement de rentrée « Elles Bougent Connected to Mobility », 150 lycéennes et étudiantes vont découvrir ce secteur et ses métiers, à travers la visite guidée du Mondial de l'auto et les témoignages de nos 60 marraines mobilisées.

Le soir, une grande conférence "Mondial Women", organisée par le Commissaire du Salon, mettra en lumière des parcours suprenants et inspirants de femmes dans le domaine de l'auto, la moto et les nouvelles mobilités devant 700 invité.e.s.

Elles bougent et ses messages pour susciter des vocations auprès des jeunes femmes seront bien représentés puisque, parmi les "speakers", il y aura des jeunes étudiantes/diplômées de l'Estaca et une marraine Elles bougent très engagée, Valérie Brusseau, du Groupe Renault.

Le rôle essentiel des marraines Elles Bougent pour susciter des vocations

Dans son rapport, la délégation du Sénat avait ainsi souligné l'importance des "Role Models" afin de susciter des vocations auprès des jeunes filles, à travers leurs témoignages. C'est le rôle joué par les 4400 marraines qui constituent le réseau Elles bougent depuis plus de 10 ans.

Témoignages des marraines Elles Bougent

Renforcer la mixité et l'égalité professionnelle dans le secteur de l'automobile, tel était la recommandation mise en avant par ce rapport, qui soulignait le poids des stéréotypes dans la faible représentation des femmes dans cette branche de l'industrie, caractérisée pourtant par une grande variété de métiers, et donc de très belles possibilités de carrières.

Favoriser la mobilité des femmes pour lutter contre la précarité et en finir avec les stéréotypes contre les femmes au volant étaient les deux autres recommandations émises par le rapport, porté par Chantal Jouanno. Des recommandations toujours d'actualité en 2018 !

A lire aussi

>> Découvrez le rapport dans son intégralité
>> Les 5 propositions Elles bougent pour l'orientation
>> Vague rose sur le Mondial de l'Auto 2016 : 150 jeunes filles à la découverte des métiers de l'automobile

En savoir plus sur les partenaires

Groupe Renault
ESTACA

Réagissez à cette actualité !

Pour réagir, vous devez être identifié.