orientation

Posté par Melanie DUPONT (le mans 72)
le 20 avril 2006 à 18:13

Bonjour à toutes.

Je suis en terminale S option science de l'ingénieur. J'ai opté pour une prépa PCSI-SI pour l'an prochain. Mon problème est que j'aimerai travailler dans le sport auto en tant qu'ingénieur, mais je ne sais pas dans quel domaine du sport auto et je sais encore moins quelle école me permettrait d'y arriver. Je sais que l'ESTACA est pas mal mais je n'ai pas le moyens d'y entrer.

Aidez moi SVP je suis complètement perdue, je ne sais pas si je dois m'accrocher à cette envie ou si je dois plutôt penser a m'orienter dans un autre domaine (je sais que c'est difficile pour une fille de se faire acepter dans ce domaine)

Merci


Répondre
Posté par ( )
le 4 mai 2006 à 10:33

Bonjour Cécile,

Je ne connaîs pas bien les filières spécialisées du sport automobile, mais je tenais à vous rassurer sur un point important : si ce domaine vous plaît, il faut vous accrocher ! Il n'est pas forcément difficile pour une fille de se faire accepter dans le monde automobile ! Tant que l'on aime ce que l'on fait et qu'on le fait bien, il n'y a pas de soucis. Mais il faut croire en soi et mobiliser votre énergie à avancer, à chercher les meilleures filières et formations, à chercher des écoles qui vous permettront d'accéder à ce qui vous plaît. Sachez qu'il existe des aides et des prêts pour financer vos études.

Bref, si vous souhaitez vous orientez vers le sport automobile et que avez les compétences pour cela, accrochez-vous, chercher des écoles et des modes de financement. Cela dépend seulement de vous.

Bon courage pour la suite.

Cordialement,


Répondre
Posté par Stéphanie HASSOUN (clichy la garenne 92)   marraine
Le 9 mai 2006 à 14:21

bonjour cecile

je suis marraine sur le site et vient de prendre connaissance de tes inquiètudes. Je pense qu'il faut t'accrocher tout est possible qi on le souhaite et si on a les reins assez solides pour y arriver.

Dans mon cas j'ai fait après un bac C (à mon époque) puis une année de math sup et DUt qui m'a permis d'intégrer une école d'ingénieru par alternance (le cefipa). Si tu ne peux pas rentrer selon ton dossier scolaire à l'estaca ou autre filière tu peux t'orienter vers cette école qui forme des ingénieurs chef de projet (après bac +2) et faire en sorte de faire ta formation pendant les 3 ans d'ecole chez un constructeur automobile dans sa section sport auto.

Aujourd'hui après avoir manager des équipe à la SNCF dans le milieu de l'exploitation ferroviaire , je travaille sur la mise en qualité du transport de marchandises international.

voilà le conseil que je peux te donner.

bon courage et reste perspicace.


Répondre
Posté par ( )
le 10 mai 2006 à 20:19

Bonjour Cécile

le sport automobile est un très petit monde où parmi beaucoup de passionnés seuls peu d'élus arrivent à y travailler. Néanmoins, si c'est ta passion, il faut continuer à y croire et mettre toutes les chances de ton côté.

Je suis ingénieure en automobile et moi aussi je rêvais de travailler en sport auto. Je travaille aujourd'hui sur des véhicules série, mais mon métier n'en est pas moins passionnant et je ne regrette finalement pas. Le sport auto demande beaucoup, beaucoup de sacrifices.

J'ai fait l'ESTACA après un bac S. La renommée de l'école dans le domaine n'est plus à faire mais c'est vrai que les études sont payantes... Il faut savoir néanmoins qu'il est possible d'obtenir des bourses, il suffit de te renseigner auprès de l'école (www.estaca.fr). Sinon, d'autres écoles d'ingénieur plus généralistes peuvent bien sûr aussi mener à l'ingénierie automobile (et de compétition auto) en passant par une prépa (ex: ENSAM, sup' aéro, INSA,...). A toi après de te "spécialiser" par des stages dans ce domaine.

Courage, il faut s'accrocher à ses rêves pour avancer loin !

A ta disposition si tu as des questions.

Marie DEGERMANN - marraine de l'association


Répondre