aéronautique et écoles...

Posté par ( )
le 1 décembre 2006 à 12:20

Depuis toujours, je souhaite travailler dans le milieu de l'aéronautique. D'abord tournée vers le métier de pilote, le métier d'ingénieur s'est imposé à moi après le bac.

Maintenant en première année d'INSA, je m'inquiète puisque je vois que la majorité des marraines ici présentes travaillant dans l'aéronautique sont passée par l'estaca...

L'estaca est-elle LA voie en or pour rentrer chez dassault, eads ou autre groupes aéronautique? Et qu'advient-il des autres? Quelles sont les voies possibles?

Merci d'avance de calmer mes angoisses

Eloïse


Répondre
Posté par ( )
le 5 décembre 2006 à 14:50

rassurez-vous, des nombreuses femmes ingénieurs dans l'aéronautique ont des parcours bien différents.

Je vous incite vivement à prendre contact directement avec les marraines, via leur fiche sur le site.

Elles sauront vous indiquer dans leur contact, des personnes qui pourront vous rassurer.

Bonne continuation.


Répondre
Posté par Marion CHOUDET (Toulouse 31)   marraine
Le 14 décembre 2006 à 13:22

Bonjour,

je suis ingénieur aéronautique et je travaille actuellement pour ATR. En ce qui me concerne je suis passée par l'ENSICA, une autre école aéronautique. Néanmoins, sache que dans le monde aéronautique actuel, le recrutement des ingénieurs ne se limite pas aux écoles spécialisées aéronautiques et de nombreux ingénieurs spécialisés en électronique, structure et autres domaines techniques sont également nécessaires. Les ingénieurs INSA ont donc bien leur place chez Dassault, Airbus, ATR et autre constructeurs ou équipementiers.


Répondre