Intervention Elles bougent à la Matinale de l'Orientation de la Région Ile-de-France

Publié le 14 mars 2019

Retour sur l'intervention Elles bougent lors de la matinale de l'Orientation, organisée par la région Ile-de-France le 12 mars dernier, à une semaine de la Semaine de l'Industrie.

une salle comble pour la matinale de l'orientation Région Ile de France

Depuis 2019, la Région Ile-de-France détient la compétence d'orientation des jeunes avec le Service Public Régional de l'Orientation, en plus d'avoir celle tout au long de la vie.
A ce titre, elle organise des matinales sur des secteurs en mutation ou qui vont recruter comme l'automobile, la santé... et le 12 mars dernier, la thématique était l'industrie. La conférence portait sur l'évolution des métiers et les perspectives d'emploi dans la filière industrielle.

Les matinales de l'orientation

Florence Barnier et Noémie VauthelinCette rencontre offrait donc l'opportunité aux branches professionnelles d'être en contact direct avec les conseillers «orientation - emploi », les prescripteurs et les équipes pédagogiques en charge de l'orientation nationale, pour leur présenter les évolutions de leurs métiers, les perspectives de carrières au sein de l'industrie et les besoins en compétences recherchées par leurs employeurs.
C'est au titre de nos actions de sensibilisation à destination des jeunes filles que nous avons été invitées aux côtés de : Défi métiers, La Fabrique de l'industrie, Groupe des industries métallurgiques, Septodont et le Grand-Orly Seine Bièvre.
C'est Florence Barnier, Directrice du Développement et de la Communication Elles bougent, qui est intervenue pour présenter les actions de l'association auprès des 150 professionnel.le.s présent.e.s dans l'Hémicyle. Elle était accompagnée d'une marraine Noémie Vauthelin, responsable analyste stratégique chez Safran Electronics & Defense.
Noémie qui a participé récemment aux Sciences de l'Ingénieure au Féminin, ou encore à Innovatech, a raconté son expérience de marraine et de témoignage auprès des jeunes filles.

Une industrie en pleine mutation

La matinée a été introduite par Anne Père-Brillault, conseillère régionale et présidente du CREFOP. Elle a rappelé l'importance de dynamiser l'industrie francilienne auprès des jeunes, avec un objectif de former 10 000 personnes à l'industrie.

l'image de l'industrie - sondage Arts et MétiersLe sondage Opiniway Arts et Métiers 2017 a également été mis en avant :

  • 47% des filières scientifiques ont envie de travailler dans l'industrie
  • 65% des lycéens interrogés sont confiants dans l'industrie, et veulent en principal travailler dans les énergies renouvelables.
  • Mais à contrario l'image de l'industrie est à travailler, ainsi que les termes des métiers liés à l'industrie :
"Les conditions de travail sont peut attrayantes, l'industrie est considérée comme polluante, et surtout les jeunes ne pensent pas que les usines sont connectées, alors qu'elles le sont toutes !" rappelle Anne Père-Brillault.

L'orientation des jeunes

Un des axes mis en avant pour les jeunes est aussi de renforcer les liens entre les écoles, les universités et l'industrie : avec plus de 25 000 apprentis formés à l'industrie en 5 ans.
Cette matinale s'inscrit dans un long process pour la Région, avec l'idée de revaloriser l'image de l'industrie francilienne, et aussi de renforcer l'information des métiers auprès des professeurs et prescripteurs de l'orientation.
A ce titre, Elles bougent a également été conviées aux Assises de l'information et de l'orientation, le 25 mars prochain.

Quelques infos sur l'industrie francilienne

Touchée par un déficit d'image, l'industrie française et francilienne constitue pourtant un moteur puissant de l'économie régionale. La Région Ile-de-France se positionne comme la deuxième région industrielle française - première sur l'aéronautique, spatiale et seconde sur l'automobile – et emploie 459 000 salariés, soit 8 % de l'emploi régional et 14,3 % de l'emploi industriel national. Contrairement à une idée reçue, la Région Ile-de-France n'accueille pas uniquement des fonctions de siège ou de R&D, il reste une forte activité de production sur le territoire.

En savoir plus sur le partenaire

Île-de-France

Réagissez à cette actualité !

Pour poster un commentaire, vous devez être identifié.