1er Challenge Innovatech Elles bougent : audace, créativité et travail d'équipe

Publié le 10 mars 2016

Le 8 mars dernier, Elles bougent organisait un premier événement intergénérationnel, le Challenge InnovaTech.

Dix équipes composées de marraines de l'association, femmes ingénieures et techniciennes dans l'industrie, étudiantes et lycéennes, ont planché sur 5 thèmes liés aux grands enjeux de l'Industrie du Futur.

La journée s'est déroulée le matin à Arts et Métiers ParisTech, puis l'après-midi au ministère de l'Economie, de l'Industrie et du Numérique devant un parterre de 300 invités. Avec enthousiasme, créativité et détermination, les cinq meilleures équipes ont présenté leur projet sous forme de pitch, sur la scène de Bercy l'après-midi même.

Sophie Morin, Secrétaire Général de la DGE salue l'action de l'association « Elles bougent » et félicite les participantes, les lauréates et les partenaires de ce grand événement de promotion de la mixité des métiers industriels. « La qualité et l'originalité des projets présentés et l'enthousiasme des participantes démontrent une fois de plus combien l'industrie a besoin des talents féminins. En quelques heures, ces équipes de jeunes femmes sont parvenues à donner corps et vie aux objets de ce grand projet national qu'est l'Industrie du Futur. Cette opération à laquelle la DGE s'est associée est non seulement exemplaire mais nécessaire car ce sont les jeunes générations qui vont dessiner notre futur ».

Retour sur cette journée passionnante...

1ère étape : le campus parisien d'Arts et Métiers ParisTech

Challenge InnovaTech Elles bougent aux Arts et Métiers ParisTechDe 8 heures à 13 heures, 10 équipes de six femmes et jeunes filles ont travaillé sur 5 thèmes inspirés de l'Industrie du futur : Ville durable, Médecine du futur, Impression 3D, Objets intelligents, Réalité augmentée.

Pour les aider, elles ont bénéficié du coaching des correspondants de la Direction générale des entreprises en charge de ces sujets au Ministère de l'Economie, de l'Industrie et du Numérique.

Ces lycéennes, étudiantes et ingénieures, qui ne se connaissaient pas le matin, ont développé leurs projets dans des délais très serrés afin de les présenter à l'issue de la matinée aux jurys composés d'experts du monde de l'entreprise et de l'enseignement.

Parmi les dix équipes du départ, cinq ont été sélectionnées pour défendre leur projet devant les 300 invités de la conférence de l'après-midi...

2ème étape : toutes à Bercy pour « pitcher » devant le public !

Après une présentation des enjeux généraux liés à l'Industrie du futur par Tahar Melliti, Directeur général de l'Alliance pour l'industrie du futur, les 5 équipes finalistes du Challenge InnovaTech sont montées sur la scène du Ministère de l'Économie, de l'Industrie et du Numérique pour défendre leurs projets devant 300 invités :

  • Impression 3D - Solidhouse et Mylittle House : ce projet prévoit de recycler et transformer des déchets plastiques en éléments d'habitation via l'impression 3D. Il s'adresse aux collectivités territoriales, afin d'aider à loger les personnes précaires, et comprend également une activité de meubles de jardins personnalisables pour le grand public.
  • Médecine du futur - Medica : une carte qui rassemble tous vos dossiers médicaux et analyses médicales, dont la mise à jour est facilement réalisable par les différents acteurs du corps médical. Ce système utilise également le Big Data afin de répertorier les prédispositions et d'anticiper certaines maladies.
  • Objets connectés - Parap'Lib  : un service de location en libre-service de parapluies-drones que vous pouvez commander via une application et qui vous suivent grâce à la géolocalisation de votre téléphone. Afin de répondre à une logique de développement durable, ils sont implantés sur les toits et rechargeables à l'énergie solaire. Efficaces en tant qu'ombrelles ou parasols, voire équipés de brumisateurs si besoin, l'exportation du concept est envisageable dans les pays chauds.
  • Réalité augmentée - VoiMage "De la voix à l'image" : des lunettes à reconnaissance vocale qui permettent de visualiser ce que vous racontez. Imaginez l'apport pour des professeurs qui demanderont à leurs élèves de mettre leurs lunettes et, en entendant la voix du professeur raconter une bataille historique, le sacre d'un empereur, le procédé de fusion de l'atome ou encore les étapes d'une intervention chirurgicale, les élèves se retrouveront comme plongés au cœur des événements décrits. Ce principe est transposable au grand public, avec la petite histoire du soir racontée aux enfants sans livre, ou la description du montage d'un meuble, par exemple.
  • Ville durable - Projet Connexion  : un espace multimodal écologique et autonome en énergie qui propose de centraliser en un seul lieu transports, services à la personne, espaces collaboratifs.

3ème étape : la remise des prix

C'est le projet VoiMage utilisant la réalité augmentée associée à la reconnaissance vocale qui a remporté le Grand Prix du jury. L'audace du sujet et les nombreuses utilisations dans la sphère éducative ou professionnelles ont conquis les membres du jury. Le trophée a été remis par Sophie Morin, Secrétaire Générale de la DGE.
L'équipe gagnante était composée de : Chloé, élève au lycée Michelet de Vanves, Claire Schiettecatte, étudiante à l'EPF, Myriam Dyani, étudiante à l'ISTY, Leilla Derussy, ingénieure chez Engie et Afaf Sornin, ingénieure chez Safran.

L'équipe Réalité augmentée, gagnante du Challenge InnovaTech Elles bougent pour son projet Voimage

L'équipe Objets connectés, gagnante du Prix coup de coeur du public pour son projet Parap'lib

Le prix « Coup de coeur du public » a été remis par les membres du bureau de l'association Elles bougent à l'équipe « Objets connectés » qui avec leur projet, Parap'Lib, a remporté les voix du public. Parti d'un constat simple (nous n'avons jamais de parapluie quand il pleut) l'équipe a proposé un service innovant et drôle.
L'équipe gagnante était composée de : Ayane et Thanh, élèves au lycée Descartes de Champs-sur-Marne (94), Fanny Benoist, étudiante à l'ESME Sudria, Séverine Morabito, ingénieure chez Airbus et Haihong Xiao, ingénieure chez PSA Peugeot Citroën.

Marie Sophie Pawlak, Présidente de l'association Elles bougent félicite les participantes et tous les partenaires associés à cette grande journée : « Innovation et agilité, c'est ce qui ressort de ce premier challenge ! Ces femmes et jeunes filles, qui ne se connaissaient pas, avec des profils et des parcours très différents, ont réussi en quelques heures à présenter ensemble, avec audace et bonne humeur, des projets enthousiasmants tant par leur créativité et leur ambition. Elles prouvent la grande efficacité d'un travail en équipe intergénérationnelle en temps contraint, et combien les femmes ont toute leur place dans l'industrie d'aujourd'hui et de demain. »

Galerie photos

En savoir plus sur les partenaires

Arts et Métiers ParisTech
Ministère de l'Économie et des Finances

Réagissez à cette actualité !

Pour poster un commentaire, vous devez être identifié.