SUPMECA

Présentation de SUPMECA

Supméca ou l'Institut Supérieur de Mécanique de Paris, est une Ecole Nationale Supérieure Publique d'Ingénieurs, située à  Saint-Ouen (450 élèves) et à Toulon (150) formant en 3 ans des ingénieurs généralistes à dominante mécanique.

Créé en 1948 à l'initiative de la Fédération des Industries Mécaniques et du Ministère de l'Education nationale, l'Institut Supérieur de Matériaux et de la Construction Mécanique était destiné au perfectionnement des ingénieurs sortant des grandes écoles de l'Etat ; en 1956, la création du  CESTI (Centre d'Etudes Supérieures de Techniques Industrielles), école d'ingénieur rattachée à l'ISMCM, s'accompagne d'une pédagogie innovante permettant l'alternance cours et stages en entreprises. 1994 : création du CESTI-Toulon et 2004 : l'ISMCM devient Supméca.

Recrutement : Faisant partie des grandes écoles nationales (CGE), Supméca recrute ses élèves sur concours après deux années de CPGE  (concours commun polytechnique) ;180 places sont offertes au concours chaque année

Formation

La formation est dispensée en 6 semestres comptant 12 mois de stage :

Parcours optionnels

Dès la 2e année Supméca propose de faire le choix d'une orientation thématique et d'un profil métier par le biais d'un parcours optionnel aux finalités clairement identifiées.

4 parcours représentant chacun environ 660 heures de formation, correspondent à des débouchés professionnels précis .

Le choix de l'expérience internationale est possible également : stage en entreprise ou en laboratoire, séjour académique, ou choix d'un parcours avec validation académique au sein d'un établissement partenaire (Polyméca, ENSPM, INSTN, EISTI, IFOCA) ou d'un parcours recherche avec un cursus double-diplômant en France (master recherche) ou à l'étranger.

Emploi

Salaire moyen à l'embauche : 35 à 40 KE ; Durée moyenne de recherche d'emploi : 1 à 3 mois ; 80 % des élèves-ingénieurs sont embauchés à l'issue de leur stage de fin d'études (3ème année)

 

Principaux employeurs

 

Les secteurs de l'automobile, de l'aéronautique apprécient, outre leur compétences scientifiques de haut niveau, l'expérience industrielle des jeunes diplômés de Supméca acquise (souvent à l'international), au cours de 13 mois de stage :

PEUGEOT-PSA, AREVA, ALSTOM, DASSAULT Aviation, SAFRAN, EADS, RENAULT, BOSCH, CSTB, CARTIER, DAIMLER CHRYSLER, DANONE, CNIM, DELPHI, EUROCOPTER, IBM, THALES, VALEO

Aéronautique: 19%; Automobile: 18% ; Services/conseils : 13% ; Sociétés de services informatiques: 12%; Machine/équipement: 12% ; Enseignement/recherche: 9% ; Transport et Ferrovière: 4% ; Chimie/agroalimentaire: 4%; Métallurgie: 4% ; Energie: 3% ;Divers: 2%

Pourquoi "Elles bougent"

Le pourcentage de filles rejoignant SUPMÉCA est d'environ 20% ; ce chiffre non négligeable doit être maintenu et même amélioré. Les entreprises partenaires de nos écoles apprécient toutes la présence féminine dans leurs équipes. Il s'agit désormais d'être plus convaincant auprès de futures candidates à l'intégration d'une école d'ingénieur à dominante mécanique : le réseau « Elles bougent » doit permettre de toucher ce public féminin souvent mal informé des débouchés existant après une école d'ingénieur, et méconnaissant les multiples possibilités d'insertions professionnelles.

 


Site web

www.supmeca.fr




Fiche mise à jour le 5 juillet 2016