IUT de Ville d'Avray/St Cloud

Présentation de l'IUT Ville d'Avray/St Cloud - Université Paris Ouest

Anciennement Lycée Aéronautique, depuis 1967 l'Institut Universitaire de Technologie (IUT) de Ville d'Avray forme des techniciens et des techniciennes dans les domaines du Génie Électrique (GEII), du Génie Mécanique et Productique(GMP) et du Génie Thermique et Énergie (GTE). Il offre plusieurs spécialisations aux étudiants de DUT ou de BTS à travers 6 licences professionnelles dont 3 affichent une spécialisation dans les métiers de l'aéronautique, de l'espace et des télécommunications.

Le site de St-Cloud a vu se regrouper en 1999 des formations dédiées aux métiers du livre et du multimédia dont un DUT Information Communication option Métiers du livre et le Centre Régional de formation aux carrières des bibliothèques (MEDIADIX).

En 2001 le développement de la recherche, et l'expertise des enseignants des 2 sites a permis la création d'une UFR dédiée aux Systèmes Industriels et Techniques de Communication (SITEC) qui offre 4 MASTER en électronique embarquée et systèmes de communication, mécanique des structures, énergétique et matériaux et métiers du livre. Une formation d'ingénieur en partenariat (FIPMECA) prépare au diplôme d'ingénieur par la voie de la formation continue en collaboration avec l'école d'ingénieur SUPMECA.

L'ensemble IUT, UFR SITEC et MEDIADIX constitue le Pôle Sciences de l'ingénieur et des métiers du livre de Ville d'Avray-St-Cloud de l'Université Paris Ouest-Nanterre-La Défense.

Implication de l'IUT Ville d'Avray dans « Elles bougent »

L'IUT Ville d'Avray est tout naturellement impliqué dans « Elles bougent » pour plusieurs raisons. Certaines relèvent du constat, d'autres se déclinent en projets.

Le constat

Nos formations ont toujours été largement ouvertes aux candidates féminines, elles sont souvent très motrices dans un cursus. La régularité et le sérieux de leur travail, la curiosité intellectuelle qu'elles apportent aux études scientifiques génèrent un esprit d'émulation qui est profitable à tous. Actuellement il n'est pas facile pour les filles de choisir de faire des études scientifiques. Cela signifie que, lorsqu'elles décident de se tourner vers la mécanique ou l'aéronautique, elles sont véritablement motivées et qu'elles accordent de l'importance à leur avenir professionnel. Pour autant ces étudiantes s'impliquent également dans la vie associative, les projets et les compétitions (exemple : l'éco marathon Shell ou Eurobot ). Bref, les jeunes femmes qui optent pour les sciences s'avèrent en général ambitieuses, tenaces et désireuses de poursuivre des études de haut niveau.

Les projets

Devant la désaffection générale à l'encontre des Sciences pour l'Ingénieur, notre projet est de mieux communiquer sur notre offre de formation avec une attention particulière en direction des jeunes femmes en insistant sur la variété des débouchés qui leur sont offerts. Depuis quelques années cette offre de formation s'est enrichie avec les licences professionnelles qui offrent une plus grande diversité en termes d'insertion et deviennent de ce fait très attractives pour les femmes. Avec le LMD nous pouvons désormais proposer à nos étudiantes des poursuites d'études jusqu'à Bac + 8, en France ou à l'étranger, avec la certitude d'aller vers des emplois passionnants. Nous avons déjà formé ou contribué à former des professeurs, des chercheuses et au moins une commandante de bord. Nous envisageons d'augmenter dans toutes nos formations la proportion de futures ingénieures.





Fiche mise à jour le 5 juillet 2016